APILL - Association de Protection des Berges de l'

APILL - Association de Protection des Berges de l'

Rencontres Franco- Allemandes à la mare.

Rencontres Franco- Allemandes à la mare.

 

Madame Martine Kohser, institutrice dans deux écoles colmariennes a demandé à A.P.I.L.L. de participer à leurs  rencontres avec leurs correspondants Allemands.

C'est ainsi que le matin du Jeudi 17 juin, deux classes de l'école St Nicolas et leurs correspondants se sont retrouvés dans la forêt du Kastenwald toute proche, où la moitié des enfants s'est intéressée  au parcours des arbres, l'autre moitié nous rejoignant à la mare.

 

 

Malgré le vent et des menaces de pluie, nos 60 petits visiteurs ont pu (en petits groupes ) se familiariser  un peu avec la vie de la mare, les plantes, les oiseaux, les batraciens et les insectes du site.

 

 

Lundi 21 juin, ce sont deux classes de l'école Serpentine qui ont rejoint leurs correspondants Allemands au même endroit, pour toute la journée.

Des enseignants et des parents d'élèves ont proposé à la moitié du groupe des activités d'observation des arbres, des jeux, et de l'origami, alors que l'autre moitié passait à la mare par roulement.

 

 

C'est là que Dany, Arthur, Ariste et Heidi ont mis en pratique les restes de leur savoir dans la langue de Goethe, avec la précieuse collaboration de Jean-claude Witz  en cas de panne de cerveau.

 

 

Sortis de la mare le matin, des larves de libellules (Libellenlarven), des notonectes (Rûckenswimmer) , des larves de tritons crêtés (Molchenlarven), des Gerris (Wasserläufer) des têtards (Kaulquappe) , une ponte d'œufs de mollusque sur un caillou, nous ont permis d'intéresser nos petits hôtes à l' évolution des petites bêtes de la mare.

 

 

Le chant et le va-et-vient de la rousserole effarvate (Teichrohrsänger ) et l'histoire du coucou qui parfois pond un œuf dans son nid les ont captivés.

Les mâles des perches soleil qui montent la garde sur leur nid (un rond de sable au fond de la mare ) où les femelles ont pondu et qui chassent tout intrus susceptible de manger leurs œufs  les ont intigués.

Certains ont eu droit au concert subit des grenouilles ( Frösche ), au passage discret de la foulque ( Blässhuhn) et de son petit, de l'envol d'un couple de colverts (Stockente ).

 

 

Mais l'attraction la plus prisée a été le show de deux jeunes ragondins (Sumpfbiber ) qui sans s'émouvoir de la présence de tant de spectateurs, plongeaient à la recherche d'herbes aquatique pour venir les manger à la surface.

 

 

Après un pique-nique délicieux offert par nos hôtes sur l'aire du Kastenwald, nous avons repris nos activités avec l'autre moitié des enfants.

 



04/07/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 160 autres membres